top of page

Comprendre ses émotions pour vivre plus paisiblement

Dernière mise à jour : 3 avr.


Lorsque l’on regarde les réseaux sociaux, on pense que la vie des autres est merveilleuse. On imagine qu’ils sont toujours heureux, qu’ils ont rencontré le grand amour, et nous culpabilisons de ne pas pouvoir afficher un sourire comme eux, toute la journée !

Devant ces vies incroyables, on se demande qu’est-ce qui ne va pas chez nous ?

Mais rassurez-vous, nous sommes des humains et nous avons tous des changements d’humeur, du matin au soir, nous ressentons tous, différentes émotions, de la tristesse, de la jalousie, de la colère, de la joie…!!

En quête de validation sociale et de bonheur, les personnes sur les réseaux ne vont bien sûr pas prendre en photo les moments où elles se réveillent un peu triste ou elles ressentent de la jalousie, ou elles se disputent avec leur compagnon etc….

Les émotions ne sont ni négatives ni positives, elles sont justes agréables ou désagréables. Elles se ressentent dans notre corps, nos pensées, elles se dévoilent sur notre visage, sur notre santé, notre respiration..

Accepter et comprendre nos émotions




Elles expriment des besoins tels que la sécurité, la stimulation, l’affectif, l’estime de soi et la reconnaissance.

Les 8 émotions les plus connues selon Daniel Goleman rendu célèbre pour son livre « intelligence émotionnelle » sont :

La colère, la tristesse, la peur, le plaisir, l’amour, la surprise, le dégoût et la honte.

Les émotions transmettent un message qui révèle des besoins ou attentes nécessitant une action:

  • la peur : besoin de protection, d’aide, de sécurité.

  • la colère : besoin d’être entendu, obtenir un changement, s’affirmer

  • la joie : besoin de partager, de créer des liens.

  • la tristesse : besoin de s’isoler pour faire le point, prendre du recul, lâcher prise, demander de l’aide, remettre en question et prendre des décisions.

Dire ce que l’on ressent permet de réduire l’intensité: « J’éprouve de la tristesse », « j’éprouve de la colère ».

Accueillir l’émotion en lui donnant le droit d’exister, en respirant profondément, en la ressentant pleinement sans la juger, sans la taire, sans avoir honte de ce que nous ressentons, en écoutant son besoin, permet de rassurer l’émotion et elle finira par disparaître.

Par contre, si nous la repoussons, nous l’ignorons, elle va s’intensifier pour être entendue et nous risquons d’accumuler de la négativité, et du stress.

Identifier nos émotions, comprendre leur utilité, et savoir prendre du recul est la meilleure façon de s’accepter tel que l’on est avec nos hauts et nos bas.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page